Les hameaux

TOPONYMIE 

Le hameau de Charbonnière

Le hameau de La Grèzière

Le hameau de Intres

Le hameau de La Nicoule

Le hameau de La Pervenche

Le Temple :  Ce temple, autorisé sous le nom d’Oratoire » en 1819, pour réunir les paroissiens protestants des 3 communes d’Ajoux, Issamoulenc et Saint Julien du Gua, s’est érigé aux frais des paroissiens en 1820 ; il contient encore des bancs dont certains sont d’origine, gravés au nom des familles ; sa chaire est remarquable ;

Il est inauguré en 1821, au son de la cloche alors présente ; « trois communes, généralement pauvres, isolées, montagneuses, ont montré ce que peuvent un zèle ardent, une dévotion éclairée, une noble persévérance » (dans « Une foi enracinée » de Henri MANEN et Philippe JOUTARD).

Dans le temple, une plaque rappelle le souvenir de « trois obstinés religionnaires » : Jean BERNARD, de la Grézière, mort au fort de Brescou vers 1745 ; Jean ROUVIERE, de Blaizac, mort vers 1769 ; Louis RANC, d’Ajoux, le jeune pasteur martyr du Désert, exécuté à Die en 1745 ;

Le 150° anniversaire de la construction a été célébré le 15/08/1970, réunissant historiens et auditeurs libres ;

Des travaux, rendus possibles grâce à la vente du presbytère, ont rénové le temple en 2010, le mettant en conformité avec les normes de sécurité pour accueillir un public paroissien certes plus clairsemé qu’en 1820 !La dédicace après restauration a eu lieu en Juin 2011.

Le temple de la Pervenche est bien sûr d’abord un lieu cultuel, mais il a su s’ouvrir à des manifestations culturelles diverses (expositions, concerts, représentations théâtrales).

Le hameau de Sagnes

Le hameau du Théron